uzin@mo = art + food + kulture + muzik + fiction + états d’âmes + karnet + exploration des sens + erotika + littérature de l'étonnement + inspiration + chronique

Wednesday, September 28, 2011

Peter Hook et la joie de la division...

Il y a de ces shows qu'on se mord les doigts de ne pas les manquer. Eh bien, le spectacle de Peter Hook and The Light au Club Soda dimanche dernier figure sur cette liste sacrée de concerts inoubliables...L'entrée en matière avait été des plus impressionnantes avec la chanson Trans-Europe Express des pionniers Kraftwerk qui jouait avant que PH n'entre en scène. La table était mise pour une soirée mémorable. Le ton était donné...

Je ne vous cacherai pas que Hook n'est pas le meilleur des chanteurs, mais le répertoire visité du groupe mythique Joy Division au sein duquel il évoluait avant le suicide légendaire de leur chanteur Ian Curtis est phénoménal.

Toutes des bombes je vous dirais et plus spécialement au cours du premier rappel au cours duquel les succès Atmosphere, Love Will Tear Us Apart et Transmission. Au sujet de Transmission, cette pièce a soulevé une ovation qui semble vraiment avoir touché Hook.

Enfin, mais si le célèbre bassiste peut sembler parfois arrogant, même si ses relations avec New Order ont toujours été tumulteuses, impossible de passer sous silence le remarquable spectacle hommage à Joy Division qu'il a mis sur pied avec ses nouveaux potes de scène.

Cette soirée m'a fait revivre des souvenirs musicaux marquants de ma jeune vie d'adulte...

Crédit pour la photo : Timothy Norris (Pop MTL)

-30-

Musik pairing : Permanent - Joy Division

Labels: ,

Tuesday, September 13, 2011

LA VALLÉE DES ÉCOULEMENTS...

Par A. Balcon

Son corps est un canyon sans fin.
Une rivière de plaizir aux tsunamis orgasmiks sans retenues.
De par ses multiples orifices, des torrents de liquides corporels s'évadent.
S'enfuient, s'écoulent...
Certaines destinations étant interdites, des flots ont été évacués plus rapidement que d'autres par l'entremise de leur étroitesse d'esprit...

ass diving, sperm surfing, cunt drowning, seas of pleasure...

La Vallée des écoulements s'égoutte à vue d'oeil...

-30-

Muzik pairing : tounes de NIN sur le même thème...








Fucking bonuses:



Saturday, September 10, 2011

Station 2 station : Read on, baby!

Je l'avoue et j'en ai parlé sur Twitter ce soir : j'aime épier les gens dans le métro pour savoir ce qu'ils lisent...Pas lire par-dessus leur épaule (ça peut m'arriver aussi), mais vraiment savoir le titre du livre qu'ils ont entre les mains.

J'aime comparer avec eux ce que JE lis. Parfois, ils lisent un livre que j'ai déjà lu. Je dois donc me retenir parfois pour ne pas aller leur parler. Par exemple, quand je vois qqn en train de lire Aliss (Senécal), j'ai tout de suite envie d'aller leur dire :

- Pis c'est fucké hein?

Mais je garde ce commentaire pour moi...

Des fois, je regarde aussi ce que la personne lit et je remets le tout en perspective en comparant son style littéraire avec son look. Des fois, ça fait du sens, des fois non...

D'autres fois, je vois qqn en train de lire un livre que j'aimerais lire un jour....ça c'est xcitant!

C'est drôle que je parle de ça, car je suis justement d'écrire un artice sur le FIL...

-30-

***

Muzik (fucking) pairing :
- Underworld
- Sountrack Psycho
- NIN
- Miles Davis