uzin@mo = art + food + kulture + muzik + fiction + états d’âmes + karnet + exploration des sens + erotika + littérature de l'étonnement + inspiration + chronique

Friday, September 15, 2006

Natural Born (now dead) Killer

Avant de commencer, une parenthèze s'impoze. Début de la parenthèze : j'ai décidé de ne pas mettre de photos entourant ce sujet qui nous accable depuis tant d'heures. Donc, pas de photo de Kimveer Gill, ni des autres apôtres des anges maudits, ni de Marilyn Manson, ni de la scène maudite ou de Dracula, du jeu vidéo du massacre de Columbine, ou bien, ou bien ou bien...Je crois que la semaine a été assez graphique comme ça...Fin de la parenthèze!

J'ai du sortir ce midi pour aller faire des courses. J'ai marché en direktion du métro Atwater. J'ai traversé la zone interdite. Le quadrilatère maudit. Celui qui a fait parlé de lui jusque sur CNN et en Italie. Celui qui a cauzé tant d'émoi au sein de la ville, de par sa complexité et de par sa terreur...

Oui, la poussière est redescendue. Il semble que même que les émanations nocives d'angoisse se sont dissipées (merci la pluie). Mais aux lendemains de la fusillade, ce n'est pas plus jojo, avek tout ce qui sort sur Gill ou Angel of Death ou Trench ou Fatality666 ou appelez le donc comme vous le voulez!

Il n'aimait pas la société, il était suicidaire, antisocial, amateur d'armes à feux, de musik metal et du style goth...

Dans l'article de Fabien Deglise de ce matin dans Le Devoir on peut lire : Associer le mouvement gothique à une tuerie, c'est totalement ridicule. Oui, j'en conviens. Mais c'est l'amalgamation de tous ces dénominateurs qui en font une combinaison explosive. J'y reviens dans un instant...

Petite tranche de vie de ma petite personne : J'aime la musique de Mr. Manson et de NIN (je les ai vus tous deux en spectacle). J'aime les films d'horreurs (j'ai été longtemps abonné au magazine Fangoria, spécialisé sur la choze), j'ai eu ma phaze rebelle où le noir était de mize même par les journées de canikule. J'aime lire les romans de Stephen King, de Patrick Sénécal ainsi que ceux de Poe, de Stoker et de Lovecraft. J'écris même de la fiction d'épouvante.

Mais prenons un jeune qui a une faible estime de soi ou encore un caractère trop fort, qui est le rejet de l'école, qui prend de la drogue, écoute de la musique satanique, aime le noir, la mort, déteste dieu, est un peu violent sur les bords, déteste ses parents, possède une collection d'armes à feu, fréquente un site où plus d'un demi-million d'individus (vampirefreaks) se rassemblent virtuellement pour échanger sur leur passion, leur rage, leur haine, leur détresse. Là, man, il y a un potentiel pour un jeune de dérailler. C'est certain qu'un jeune à son affaire qui tapoche sur des monstres par le biais de son jeu Doom en écoutant du Sisters of Mercy n'est pas rendu là...Pensons aux gens seuls qui joignent les rangs de sectes étranges pour enfin trouver un sens à leur vie...Et je ne veux surtout pas insinuer que les visiteurs de ce site en question sont tous des meurtiers en devenir, loin de là, mais qu'il a plus de chance d'attirer ce genre de profil que disons...Réseau Contact!!!

Pour reprendre un peu ce que disait Stéphane Laporte dans son texte Les rejets de l'école, il faut enseigner à nos jeunes l'art de vivre, les encadrer, exploiter leurs forces (mize à part l'art des armes à feu). Mais où étaient donc les parents (ils parlent ici pour la première fois aux médias depuis le drame), connaissances (mize à part les autres anges de la mort), couzins, voizins? Un événement comme ça ne se trame pas du jour au lendemain. Cela se prépare. Il y des signes avant-coureurs. Cela se détekte, fuck! Si le site de Gill donnait suffisamment d'indices de sa dangerosité pour alerter les policiers, où est la patrouille web. Merci Oprah de prendre à coeur le dossier des pédofiles, mais je crois que certains autres paramètres de sécurité du web sont à retravailler...Dans le demi-million d'adeptes de vampirefreaks, il doit bien y en avoir d'autres qui broyent du noir big time, qui couchent avec leur pyjama de Charles Manson et qui mettent des grenades le matin dans leur Froot Loops...

On dit que ces armes sont légales et mêmes enregistrées. Pourquoi? Pourquoi on laisse un jeune de 25 ans s'armer jusqu'aux dents?

Combien de fois on est témoin de la fameuse : Ne laissons pas les petits garçons jouer avec des poupées mais plutôt des fusils de peur de les voir virer fifi...Juste une petite question comme cela : Columbine, Polytechnique, Concordia, Dawson...une oeuvre purement maskuline...Pourquoi?

J'ai lu un jour le texte suivant : Presque tous les gens ont tort de croire qu'un assasin diffère d'un homme ordinaire. On le décrit trop souvent en termes excessifs, monstre, brute dégénérée. En fait un assassin est un être normal, ayant simplement le courage nécessaire pour mettre en pratique ce vieil adage - Chacun pour soi...Et ça, c'est épeurant...

Je crois fortement en la jeunesse, en leur potentiel, mais il ne faut surtout pas laisser les êtres auxquels nous tenons le plus au monde devenir des abîmes de solitude et de tristesse, de rage et de haine. Oui, je sais, la vie n'est pas facile pour personne. Le stress, la fatigue, les problèmes perso d'ordre multiple, etc. Mais de grâce je ne crois pas être une éponge de naiveté au point de croire qu'on ne peut traduite le noir en blanc, le mal en bien et la haine en amour...

-30-



3 Comments:

  • Bravo pour ce texte. Très touchant. Je suis entièrement d'accord avec toi pour dire que quelqu'un quelque part a sûrement pu se douter de quelque chose. Il est primordial que les gens se responsabilisent et qu'ils retirent les oeillères et qu'ils dénoncent les comportements douteux tel que celui de Gill.

    Toujours aussi intéressant de te lire mon ami!

    By Blogger Ti-Pou, At September 18, 2006 12:05 AM  

  • Tu sais quoi, Uzinamo ?
    Je suis une mère ordinaire qui aime ses enfants. Un de mes enfants vit des problèmes: avec elle, les autres, la vie en général. Oui, il existe des signes, des appels inexprimés, silencieux, des traces de douleur à peine perceptibles. C'est à nous de les détecter, de trouver les outils nécessaires pour aider ceux qu'on aime le plus au monde. Depuis 14 ans, la lutte se poursuit contre la mort, ce désir récurrent qui l'habite. Pourtant, chacun de ses pas vers le plaisir de vivre me remplit d'espoir et de joie.
    Ton texte m'a beaucoup touchée. Je te garde dans mes favoris... Continue d'alimenter ton blogue ! Et merci

    By Anonymous Mumu26, At September 18, 2006 10:12 AM  

  • Salut, bravo pour ta revue des événements de la semaine dernière. Tu as couvert le sujet presque depuis sa naissance mercredi dernier. J'alternais entre cyberpresse et ton blogue pour connaître les développements et pour avoir des commentaires intéressants sur la chose. Tu as fait un travaille extraordinaire et j'ai été touchée par l'impact de tes textes. Bravo encore une fois... Coudon es-tu payé pour ça...

    By Anonymous Very Stylish Girl, At September 18, 2006 2:09 PM  

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<< Home